Simon Bolzinger

Pianiste, compositeur, arrangeur, Simon Bolzinger est un passionné des musiques traditionnelles, qu’il retranscrit au piano, ou réécrit pour orchestre, dans le respect des traditions et la recherche de l’authenticité. De formation classique et jazz, il s’intéresse principalement aux cultures d’Amérique du Sud et des Caraïbes.
Directeur artistique de l’Association PICANTE à Marseille, il y organise chaque année les « Rencontres Tambor y Canto » autour des musiques traditionnelles, ainsi que des échanges internationaux qui débouchent sur la production de spectacles et de disques.
De formation classique, c'est par le chant choral qu'il découvre l'Amérique du sud, en s'intégrant aux chœurs universitaires de Caracas, sous la direction d'Alberto Grau et de Maria Guinand. Deux années passées au Venezuela (1989- 90) lui permettent de s’initier à la salsa et aux polyrythmes afro-vénézuéliens. Il obtient la Médaille d'Or de la classe de Jazz du Conservatoire de Marseille, sous la direction de Guy Longnon (1992). À l'issue de ses études d'Ingénieur en Physique et d'un doctorat en Acoustique (1995) sous la direction du compositeur Jean-Claude Risset, il opte pour la carrière de musicien professionnel et entraîne le groupe de salsa ZUMBAO dans quinze années de tournées et la reconnaissance internationale, consacrées par l’ouverture de la Feria de Cali (2006). Fin connaisseur des musiques traditionnelles vénézuéliennes, il étudie également la tradition cubaine et rencontre la chanteuse Martha Galarraga, avec laquelle il fonde l’ensemble « Galarumba » (2003). Il créé les rencontres annuelles « Tambor y Canto » autour des musiques traditionnelles, à la Cité de la Musique de Marseille (2005), qui présentent et revisitent les musiques traditionnelles des pays sud-américains: Cuba, Venezuela, Colombie, Brésil, Pérou, Argentine. Il compose et retranscrit également pour son quartet de jazz (avec le saxophoniste Olivier Temime, avec lequel il publie l’album« Cantos Queridos ») et son duo de pianos « A Dos Pianos Vamos » avec la pianiste vénézuélienne Prisca Dávila.
On le retrouve également comme compositeur pour l’ensemble vocal « Voix de Strass » de Strasbourg, ou comme arrangeur et accompagnateur pour la chanson métissée: spectacles « Nougarôtrement» avec Jean-Philippe Trotobas, « Wayaj » avec Elsy Fleriag, « Barbara Jazz » avec Katy Bolide, « Hispano América » avec Choune et Sylvie Paz, « Cabaret Eldorado » avec Gil Aniorte, "Agua" avec Regina Celia, ainsi qu'avec les chanteuses Michèle Fernandez et Corinne Vangysel.