Batuques eletrônicos

La tradition afro-brésilienne à l’assaut du dancefloor électro


Sergio Bacalhau n’est pas un musicien brésilien comme les autres : compositeur , chanteur et percussionniste, pétri de sa tradition nordestine (le côco de roda et le maracatu), formé par le maître Nana Vasconcelos, il ne choisit pas le chemin facile de la bossa nova ou la samba de carnaval que favorisent le grand public et les médias. Il mène depuis plusieurs années une recherche en solo qui inclue les percussions traditionnelles, les sons de synthèse et les techniques de bouclage de la musique électronique. Sa rencontre avec le pianiste de jazz Simon Bolzinger à Marseille débouche sur l’enregistrement de deux de ses compositions sur l’album CD « Tambor y Canto » (2017, Picante). Avec le spécialiste en MAO Rolf Entgelmeier, ils tentent de joindre les deux mondes et de connecter ensemble leur différentes machines sonores.
À la fois ancré dans le 21ème siècle et nourri à la source des chants ancestraux afro-brésiliens, le projet « Batuques eletrônicos » est une rencontre étonnante entre le percussionniste ambassadeur de Olinda, le clavieriste amoureux des traditions, et le grand manitou berlinois des sons électro.